Volkswagen Polo 6 d'occasion : de bonnes affaires possibles ?

2021-11-16 14:31:57 By : Ms. Chloe Wang

Ludospace Renault Kangoo 3 : lequel choisir ?

Les automobilistes doivent-ils être soumis à un contrôle technique ?

Mercedes a vendu toutes ses actions Renault

L'automobile vers le déclin ?

Prise en main - Toyota GR86 (2022) : une voiture analogique à l'ère du numérique

Essai - BMW X3 (2022) : le millionnaire

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) - Plus de monospace que de minibus

Prise en main - Renault Mégane E-Tech Electric : encore quelques réglages...

Fiche de maxi-fiabilité de l'Opel Astra 5 : peut-on parler de « Deutsche Qualität » ?

Ludospace Renault Kangoo 3 : lequel choisir ?

SUV Opel Mokka 2 : lequel choisir ?

Téléchargez nos applications

Dans Guide de fiabilité / Nouvelle occasion

Roberto Bencivenga 11 octobre 2021 à 18h00

Près de 5 000 Polo 6 sont en vente sur Internet, dont 80 % sont propulsées par des moteurs essence. C'est-à-dire le trois cylindres 1.0, atmo ou turbo, décliné en pas moins de 6 puissances. Et c'est le 1.0 TSI 95 ch qui domine avec près de 70 % des propositions. Très en retrait, les 1.0 65 ch, 75 ch et 80 ch ainsi que les 1.0 TSI 110 ch et 115 ch. Côté diesel, la gamme de motorisations se compose d'un seul 1.6 TDI en deux puissances : 80 ch et 95 ch. Quant à l'offre, elle est plus homogène par rapport à la Polo essence. La version 95 ch se voit octroyer 60% des propositions, le reste va pour la 80 ch. Enfin, au chapitre de la transmission, la boîte DSG7 est présente à 40 % sur la Polo essence. En revanche, sur les diesels, la proportion tombe à moins de 20 %.

Côté finitions, les milieu de gamme Confortline et Confortline Business (version business) représentent 25% de l'offre. Viennent ensuite le Lounge haut de gamme : 15 % des annonces, United : 15 % et Carat : 12 % des annonces. L'entrée de gamme Trendline n'est pas très populaire avec moins de 10 % des propositions. En retrait, les R-Line, Connect, Copper, Edition...

Quant aux différentes sources d'approvisionnement, les professionnels (revendeurs et commerçants toutes marques) dominent avec 85% des annonces.

Attention cependant. Notre enquête nous a permis d'observer que certains vendeurs proposent des « Polo 6 » alors qu'ils sont en réalité des Polo 5 en fin de carrière. Ne vous y trompez pas, les deux générations sont bien reconnaissables. Voir les deux photos ci-dessous.

Ne perdez pas votre temps. Avec un budget inférieur à 10.000 €, la Polo essence ou diesel est introuvable. Seuls quelques exemplaires à fort kilométrage ou accidentés sont présents dans les annonces. Sans oublier les fausses Polo 6, qui sont en réalité des Polo 5. Passez votre chemin !

De 10 000 € à 12 000 € : le ciel s'éclaircit dans l'essence

Avec un tel budget, oubliez les versions diesel qui sont encore trop chères. Quant à l'essence, si l'offre n'est pas encore pléthorique, le choix est là quand même. Mais il est surtout composé de versions 1.0 65cv et 75cv, et attention au kilométrage. Près d'un tiers des publicités proposent des Polo avec plus de 70 000 km au compteur. Ce qui est trop pour les voitures qui n'ont pas atteint l'âge de quatre ans. Pire, elles sont vendues au même prix que celles qui affichent moins de 40 000 km. Soit environ 11 000 km par an. Ce qui correspond à la moyenne pour une citadine à essence.

On retrouve un 1.0 75 ch Confortline de juillet 2018 avec 31 400 km pour 11 500 €, soit une remise assez faible de 33 % sous le neuf de l'époque.

De 12 000 € à 14 000 € : TSI et quelques diesels disponibles

En plus des versions essence 1.0 65 ch, 75 ch et 80 ch, avec de telles sommes, vous avez également accès aux versions 1.0 TSI 95 ch. Mais pas de précipitation, à prix égal, le kilométrage inscrit aux compteurs fait parfois apparaître des écarts de plus de 40 000 km. Notre persévérance nous a permis de trouver cette Polo 1.0 TSI 95 ch Confortline de mars 2018 avec seulement 15 000 km pour 13 000 €. Certes, la remise par rapport au neuf est faible (- 30%), mais 15 000 km c'est bien !

En diesel, compte tenu de leur nouveau prix, c'est surtout le 1.6 TDI 80 ch le plus présent dans cette tranche de prix. Ainsi, on a repéré un Confortline 80 ch de septembre 2018 avec 27 000 km au compteur pour 13 000 €. Soit une remise de 38% par rapport au neuf de l'époque. Pas mal...

De 14 000 € à 15 000 € : pléthore de TSI 95 ch et boîte automatique DSG7

C'est sans doute à partir de cette enveloppe que vous pourrez disposer du plus large choix de motorisations essence au kilométrage raisonnable mais aussi de voitures d'à peine deux ans. Sans oublier les versions TSI couplées à la transmission automatique DSG7.

Ainsi, pour les petits motards, on a vu un 1.0 80 ch Lounge de février 2020 avec 17 600 km à 14 300 € soit 25 % de moins en neuf. Pour un prix équivalent, nous avons repéré un 1.0 TSI 95 ch Confortline d'un particulier d'avril 2019. Il a parcouru 22 700 km.

Pour les fans de la transmission automatique, la mise de départ grimpe à 15 000 €. Vu en concession de la marque un 1.0 TSI 95 ch DSG7 Confortline de novembre 2019 avec 30 700 km.

Pour les amateurs de diesel avec un budget de 14 000 €, il faudra composer avec un kilométrage un peu plus conséquent. Ainsi, pour 14 500 €, soit 30 % sous le neuf de l'époque, on nous propose un 1.6 TDI 80 ch Connect à partir de mars 2019. Il affiche 44 000 km au compteur.

Pour la version plus puissante, un solde de 500 € sera nécessaire. Vu un 1.6 TDI 95 Confortline de décembre 2018 à 14 950 €. Elle a parcouru 37 000 km.

16 000 € à 17 000 € : Polos de moins de deux ans et finitions haut de gamme

Avec ce budget en main, les finitions Carat et R-Line et les unités 1.0 TSI 115 ch sont au menu de l'offre. De même, vous pouvez cibler les voitures de moins de deux ans. Ainsi, un professionnel vend un 1.0 TSI 115 ch DSG 7 Carat de décembre 2019 avec 23 000 km pour 17 500 €. Neuf, il valait 24 200 €, soit une petite remise de 28%.

Pour les amateurs de diesel, nous avons déniché un 1.6 TDI 95 Confortline de février 2020. Il a 15 000 km et est au prix de 17 000 €.

18 000 € et plus : au choix lors des occasions '' 0 km ''

Agées de quelques mois seulement et n'ayant jamais roulé, ces Polo ont été immatriculées au nom de la concession, afin de respecter les quotas annuels ou mensuels imposés par le constructeur et sont en stock en concession. Si votre budget le permet, elles valent le détour car elles ne sont pas beaucoup plus chères que les modèles directionnels ou de démonstration qui ont généralement plus de kilomètres au compteur. Seul bémol, la garantie constructeur débute à compter de la date de première mise en service. Ainsi, si vous achetez une Polo immatriculée le 8 juin 2021 à cette date, elle ne sera garantie que jusqu'au 7 juin 2023.

En gros on a repéré un 1.0 TSI 95 ch DSG 7 Lounge de janvier 2021 à 18 700 €. Il est vendu 15% sous neuf.

Quant aux versions diesel, inutile de les chercher. Ce moteur a été retiré du catalogue Volkswagen depuis fin 2020. 

Et la fiabilité de la Polo 6 ?

Après quatre ans de carrière, la sixième Polo du nom se voit attribuer une note de 15,6/20. Une moyenne relevée selon les avis des propriétaires publiés sur notre site. Mais si pour la majorité des gens, la compacte allemande est fiable, certains propriétaires se plaignent de la présence de bruits parasites dans l'habitacle, de bugs dans l'Apple Car Play (impossibilité d'utiliser le téléphone bluetooth et extinction intempestive de l'écran) et caprices des capteurs de pression des pneus (information erronée).

Ajoutons que de rares propriétaires évoquent une boîte de vitesses DSG7 bruyante. Par ailleurs, des dysfonctionnements des ceintures de sécurité arrière, du frein à main et du système de freinage ont fait l'objet de rappels par courrier recommandé adressé aux propriétaires concernés.

Mars 2018 : Sur les modèles de lancement jusqu'en octobre 2018, un problème avec les tambours de frein arrière peut entraîner un frein à main inefficace. Contrôle et modification éventuelle en concession.

Juillet 2018 : sur Polo depuis le début de la production et jusqu'en mai 2018, possible mauvais montage de la boucle de ceinture arrière gauche. Vérifiez et remplacez si nécessaire.

Mars 2020 : sur les modèles Polo construits de septembre 2019 à février 2020, le clapet anti-retour du circuit de la pompe à vide peut être défectueux et affecter la membrane du système d'assistance au freinage.

Juin 2020 : Un problème de fabrication fragilise les boucles de ceinture arrière. il s'agit de Polo fabriqué de février à mars 2020.

Vous êtes pressé d'acheter une Polo 6 ? Tant mieux car c'est le moment d'en profiter. L'abondante offre d'essence et de diesel vous permettra de trouver le moteur et la finition de votre choix.

Cependant, notre enquête a montré que les prix affichés restent constants, y compris sur les modèles de plus de trois ans. Donc, pour ceux qui veulent encore faire de meilleures affaires, attendre quelques mois de plus sera bénéfique. L'arrivée récente sur le marché de l'occasion de la version restylée incitera sans aucun doute les vendeurs à baisser encore leurs prix...

En savoir plus sur : Volkswagen Polo 6

Votre message Attention, le message que vous allez saisir sera directement envoyé aux modérateurs du site. Ce formulaire est strictement réservé pour avertir de toute intervention jugée erronée, notamment : - incitation à la haine et à la discrimination raciales - négation des crimes contre l'humanité et apologie des crimes de guerre - diffamation, portant atteinte à l'honneur d'une personne - incitation au piratage informatique Mais aussi : - tout commentaire agressif, grossier, hors de propos - toute allusion sexiste, homophobe ou raciste - tout message publicitaire - message contenant des coordonnées privées, une adresse Internet, une adresse postale ou e-mail. Veuillez ne pas envoyer d'alerte pour d'autres raisons, ce n'est pas un formulaire pour poser des questions ou poster un commentaire sur la page.

Cochez la case pour valider votre message : *

Téléchargez nos applications mobiles

Tous les véhicules par catégorie

Copyright © Groupe La Centrale - Tous droits réservés